Langues_Cordes.jpg
La langue dans les cordes
voix et textes : Edith Azam
violon amplifié et pédales : Emilie Weber

Suite à une modification dans l'organisation de la soirée du jeudi 13 février, à la Kulturfabrik d'Esch-sur-Alzette, c'est Edith Azam et Emilie Weber qui ouvriront celle-ci, à 20h :
Edith Azam (publiée chez Al Dante, POL, l'Atelier de l'agneau, le Dernier Télégramme,...) pratique la lecture performée : une lecture-flux, rythmique et syncopée dont le public ne ressort jamais indemne. Emilie Weber, fondatrice du projet multiforme Filamotsa, expérimente et approfondit depuis dix ans les variétés sonores du violon amplifié et ses pédales d'effets.
Leur rencontre sera une première... explosive.

La suite de la soirée demeure inchangée :
Cosima Weiter en lecture sonore
puis « l'inhabitée » travail de voix, violoncelle et vidéeo sur des textes de Helga M. Novak.