Vendredi 11 avril

dans le cadre d’un mois consacré à la littérature érotique

18h / Lecture de Sylvie Nève

Poète engagée à vif dans l’existence individuelle et collective, on lui doit l’invention d’une forme poétique très souple et cependant exigeante, qu’elle a baptisée « poème expansé », avec laquelle elle a récemment réécrit sa version du Petit Poucet, de Peau d’Ane et de Barbe bleue. Ses « Erotismés » seront au cœur de cette soirée.

Médiathèque de Florange, 51 avenue de Lorraine, 57190 Florange / tél : 03.82.59.44.90

ENTREE LIBRE

Sylvie Nève (1958), poète, vit et travaille à Arras, a collaboré depuis 1976 à de nombreuses revues de poésies, et publié une dizaine de recueils ; elle pratique la lecture/action (en public), seule ou en duo avec Jean-Pierre Bobillot, depuis 1978 ; plusieurs fois invitée au festival Polyphonix, elle a participé au colloque Poésie sonore / Poésie action à Cerisy-la-Salle (1999), aux Voix de la Méditerranée à Lodève, etc. Elle a traduit et adapté les Congiés de Baude Fastoul (XIIIe siècle) ; avec Jean-Pierre Bobillot, Les Congiés de Jean Bodel (XIIe siècle). En 2009, elle a écrit Mélian, chevalier-loup, réécriture d’un récit anonyme du XIIe siècle, Le Lai de Mélion, en 2011 Le Chevalier aux abats, réécriture libre d’un récit anonyme du XIIIe siècle. Sylvie Nève a aussi inventé une forme poétique, qu’elle a baptisée poème expansé, combinée avec le principe de réécriture, elle a entrepris sa version de Poucet, puis de Peau d’âne ; Poème du petit Poucet (éd. Trouvères&compagnie, 2007) ; Peau d’âne (éd Trouvères&compagnie, 2008) ; est venu le tour de Barbe bleue (éd. Trouvères&compagnie, 2010), et d’ En Mer de Maupassant, un conte de la Bécasse, devenu à son tour (en 2011) un poème expansé.

A publié, principalement :

— Anonismes, Le Lumen, Beauvais (1980 : vers, prose, photographies) ; — Effraction (les sales petites rides), Brandes, Béthune (1986 : avec J.-P. Bobillot ; vers), — Une Descente aux enfers, La Poire d’Angoisse, Boulazac (1986 : prose, pho¬toco¬piages) ; — Libretto, ma non troppo, L’Atelier de l’Agneau, Ougrée B (1988 : avec J.-P. Bobillot ; textes de scènes, photo¬matons) ; — Électre & Cie cassette 46’, Électre (1989. avec J.-P. Bobillot) ; — Poésie syllabique (fragments), La Main Courante, La Souterraine (1991 : avec J.-P. Bobillot ; vers, arithmo¬gramme ; intervention plastique de Jacques Taris) ; — L'Homme qui sue, Ed. de Garenne, 1991 ; — Chichi le chevalier trempé, Cordialité de la rouille (1991 : avec Michel Valprémy) ; — L’Écume des Mots — petit lexique à quatre mains, Plein Chant, Bassac (1992, avec J.-P ; Bobillot ; proses ; 7 écumes de Jean-Luc Brisson) ; — De Partout, Les Contemporains, 1992 ; — Les Congés de Jean Bodel « entremis » de l’ancien français, Centre Régional de la Photographie Nord/Pas-de-Calais, Douchy (1993 : avec J.-P. Bobillot ; traduction ; photogra¬phies de Marc Trivier) ; — PoèmeShow — textes de scènes + CD, Les Contemporains fa¬voris (2000 : avec J.-P. Bobillot ; textes de scènes + cahier photographique) ; — Suite en sept sales petits secrets, L’Atelier de l’agneau (2001) ; — Érotismées, L’Atelier de l’A¬gneau (mars 2006) ; — Poème du Petit Poucet, Trouvères&compagnie (mai 2007) — Peau d’âne, poème expansé, Trouvères&compagnie (mai 2008) — Mettre des mots sur ça, L’âne qui butine (juin 2008) — Poèmes expansés,…, Voix éditions (mars2010) — Barbe bleue, poème expansé, Trouvères&compagnie (Trouvères&compagnie, mai 2010) — Erotismées 2, à paraître Atelier de l’agneau

S._Neve.JPG Photo : Michel Céoara